Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Emploi de "sien" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Emploi de "sien" !   Mer 23 Aoû 2006 - 22:09

sien possessif

Ce n’est pas mon livre, c’est le sien.
Mes intérêts et les siens sont les mêmes.
Quiconque se charge des affaires d’autrui est souvent obligé de négliger les siennes.
Il croyait ne travailler que pour son profit, mais chacun y trouvera le sien.
Il s’intéresse à votre gloire comme à la sienne propre.


le sien possessif

1. S’emploie quelquefois comme nom et désigne Ce qui appartient en propre à une personne.
Il ne demande que le sien.
Il y a mis du sien.


2. Il signifie aussi Ce qui vient d’une personne.
Il vous a rapporté la chose telle qu’elle s’est passée, il n’y a rien ajouté du sien.
Y mettre du sien, Contribuer à quelque chose.


3. Il signifie aussi, figurément, Faire des concessions, s’imposer des sacrifices.
Pour conclure cet accord, il a fallu que chacun y mette du sien.

les siens possessif

1. Se dit comme nom masculin pluriel des proches, des alliés, de ceux qui appartiennent en quelque façon à quelqu’un.
C’est un excellent père de famille, qui ne vit que pour les siens.
Il a stipulé pour lui et pour les siens.
Ce général fut abandonné par les siens.


2. (Proverbial) ,
On n’est jamais trahi que par les siens se dit lorsqu’On éprouve un mauvais procédé de la part de quelqu’un de ses parents, de ses amis, de ses partisans.

3. Dans le langage de l’écriture,
Dieu connaît, protège les siens, éprouve les siens, Ceux qui se consacrent, qui se dévouent à lui.

4. (Familier) ,
Faire des siennes, Faire des folies, jouer de mauvais tours, avoir de mauvais procédés qui sont bien dans le caractère, dans les habitudes de celui qui s’en est rendu coupable.
Ce jeune homme a fait des siennes.
Il va faire encore des siennes.
Tout allait bien : il a fallu que ce triste individu vînt tout gâter en faisant des siennes.


sien possessif (féminin : sienne)

S’employait dans l’ancienne langue comme adjectif possessif. Il se dit encore ainsi dans quelques expressions.
Un sien neveu, un sien ami, Un neveu qu’il a, un de ses amis.
Il fait siennes les idées des autres, Il les considère comme ses propres idées.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
 
Emploi de "sien" !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'aide : propulsée "vacataire" par Pôle emploi, je recherche des cours de 6ème et 4ème en français
» emploi de "lorsque" et élision du "e"
» Néologisme pour "script" ?
» Les écoles "alternatives"
» Les Ovnis dans l'archipel des "tuamotu" polynésie française

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Etude linguistique :: Points de grammaire-
Sauter vers: