Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Théâtre, musique et littérature: Limoges a les francophonies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
invité
Invité



MessageSujet: Théâtre, musique et littérature: Limoges a les francophonies   Dim 1 Oct 2006 - 0:38

Théâtre, musique et littérature: Limoges a les francophonies progressistes

LIMOGES, 30 sept 2006 (AFP) - 30/09/2006 08h53 - Un vent progressiste anime les 23èmes "Francophonies en Limousin", festival annuel de théâtre, musique, littérature et danse, avec les créations de "L'improbable vérité du monde" et "Dans la solitude des champs de coton", deux pièces aux accents sociaux toniques.

Le festival, qui s'est ouvert mercredi et s'achèvera le 8 octobre, revient à sa vocation initiale, "le théâtre et l'écriture", selon Marie-Agnès Sevestre, sa nouvelle directrice. "La langue touche le politique et le théâtre ne peut éviter la considération politique", a-t-elle récemment déclaré.

A Limoges, les acteurs du festival consolident ce que le président de la manifestation, Jean-Marie Borzeix, définit comme "une francophonie plurielle, ouverte sur le monde, généreuse".

Dans "L'improbable vérité du monde", le Réunionais Ahmed Madani cherche des vérités universelles au travers de "grands et petits mensonges qui jonchent les avenues bitumées des villes du monde ou les ruelles en terre battue". Il évoque ceux qui, "pieds nus ou chaussés, écorchés ou manucurés, ont martelé les sols, ont marqué la cadence, ont dansé, ont couru, ont pris peur, ont semé la terreur, ont fui, ont trouvé compagnes et compagnons".

Pour cette création à Limoges, le directeur du Théâtre du Grand Marché, Centre dramatique de l'Océan Indien, à Saint-Denis-de-la-Réunion, travaille en co-production avec le Théâtre des Amandiers, à Nanterre, la Comédie de Genève et le Théâtre de l'Union, à Limoges. La pièce est servie par des comédiens et danseurs d'Europe, d'Afrique et d'Indonésie.

De son côté, le Congolais Dieudonné Niangouna présente à Limoges sa troisième mise en scène de "Dans la solitude des champs de coton", de Bernard-Marie Koltès, une pièce à deux personnages, "le dealer" et "le client". Le comédien et metteur en scène y développe son "extrême envie de crever la solitude, mais qui ne fait que révéler d'autres solitudes à chaque fois qu'une solitude se dévoile à la lumière".

Toute la programmation des "Francophonies en Limousin" répond à la volonté de la directrice de "donner aux artistes toute liberté de surprendre". "Cet engagement, nous le revendiquons comme une éthique et comme un contrat avec le public", affirme Marie-Agnès Sevestre, avide de "ce frémissement d'inquiétude, ce plaisir de la complicité dans les difficultés".

Sur TV5monde.
Revenir en haut Aller en bas
 
Théâtre, musique et littérature: Limoges a les francophonies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Textes de la Littérature accessibles à des élèves de CE1/CE2/CM1/CM2
» Littérature de jeunesse
» Les livres de littérature de jeunesse autour du personnage du RENARD
» Littérature de jeunesse qui se déroule au XVIème siècle?
» Sujet de littérature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Divers :: Pause-café-
Sauter vers: