Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 verbes acceptant 2 constructions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
apprenan
Invité



MessageSujet: verbes acceptant 2 constructions   Dim 1 Oct 2006 - 0:44

Bonjour,

Quelqu'un d'entre vous saurait-il m'expliquer pourquoi le verbe Habiter accepte à la fois 2 structures différentes, donc l'une construite avec la préposition à, l'autre sans préposition. Est-ce qu'il existe une différence éventuelle ? Et quelle façon me conseilleriez-vous ?

Même question pour les verbes: continuer (à/de), commencer (à/de).

Enfin, merci de vos lumières qui m'éclaireront.
Revenir en haut Aller en bas
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Dim 1 Oct 2006 - 14:01

Bonjour apprenan,

en fait, le verbe habiter accepte bien plus de constructions que cela :

* habiter + COD : il habite une maison au bord de l'eau
* habiter dans : il habite dans un taudis
* habiter à : il habite à la campagne, à la ville
* habiter en : il habite en ville, en banlieue
* habiter + prép. + pays : il habite en France, au Viêt-nam
* habiter pris absolument + adverbe : il habite ici


Les différences ne se situent pas vraiment au niveau du sens, mais plutôt du style ou du niveau de langage. Conclusion : tu peux utiliser toutes ces tournures, selon le style de ta phrase, et c'est bien pratique pour éviter les répétitions, d'autant que, dans toutes ses utilisations intransitives, tu peux remplacer habiter par vivre, résider, loger, demeurer, rester ...

Pour commencer à / commencer de, c'est un peu la même chose : commencer de est plus littéraire que commencer à, qui est plus courant. Même réflexion pour continuer à / de, les deux pouvant également être transitifs directs (=> construction avec un COD).

En espérant avoir répondu à ton attente, à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipbong
*


Nombre de messages : 19
Age : 42
Localisation : Hanoï
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 5 Oct 2006 - 10:09

Bonjour Granduc clin d'oeil

Tu sembles avoir oublié cette construction dont l'usage me paraît assez courant : J'habite sur Hanoï. Mais tu l'as peut-être considérée comme du style relâché...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 6 Oct 2006 - 2:56

Citation :
J'habite sur Hanoï. Mais tu l'as peut-être considéré comme du style relâché...

Non, pas du tout, ce n'est pas du style relâché, juste familier mais courant et admis : je l'avais oublié dans ma liste. La seule nuance est que habiter sur emporte l'idée de lieu plus étendu que habiter à.

Ainsi habiter sur Paris = habiter Paris ou les alentours, voire en Région parisienne.

De même, habiter peut se construire avec de nombreux adverbes de lieu : habiter sur le coteau, le long du fleuve, à côté de la gare ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipbong
*


Nombre de messages : 19
Age : 42
Localisation : Hanoï
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 12:00

Si j'ai bien compris, écrit-on : la maison que j'ai habitée mais la maison où j'ai habité ?

Manque-t-il un e sur cette carte ?

Merci de m'éclairer là-dessus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 14:04

chipbong a écrit:
Si j'ai bien compris, écrit-on : la maison que j'ai habitée mais la maison où j'ai habité ?

Manque-t-il un e sur cette carte ?

Merci de m'éclairer là-dessus

Bonjour Chipong,

Le verbe Habiter est intransitif, c'est-à-dire qu'il ne peut avoir de COD. On ne peut habiter quelqu'un ou quelque chose. Nous disons donc la maison que j'ai habité ou la maison dans laquelle j'ai habité. Sur la carte, il ne manque donc pas de "e". C'est toute la complication de l'accord du participe avec l'auxiliaire avoir. De la poésie pure !!!

Bonne journée à tous,
Olivier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipbong
*


Nombre de messages : 19
Age : 42
Localisation : Hanoï
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 15:37

Bonjour Oli29, et merci pour votre réponse

Il y a peu de temps, je pensais comme vous que habiter ne pouvait avoir de COD même s'il acceptait des constructions directes du genre j'habite la belle ville de Hanoï, et que l'on ne devait jamais faire l'accord dans ces tournures. Mais d'après ce que dit Hanse-Blampain que j'ai sous la main, habiter n'est pas toujours intransitif, c'est-à-dire l'accord de son participe passé se ferait lorsque le verbe est employé en tant que transitif direct.

Mais je vous avoue que, personnellement, je reste insatisfaite de cet accord, considérant que la belle ville de Hanoï n'est pas du tout le COD de habiter malgré l'absence de préposition entre ces éléments.

Un joli exemple pêché sur le net :
"Il y a un certain charme à fouler ainsi la terre qu'ont habitée les aïeux et à vivre au milieu de gens dont toutes les origines se mêlent ainsi aux nôtres" écrit-il à son neveu Hubert pour expliquer le charme ancestral qui l'attache au château de Tocqueville.

A votre écoute
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 17:26

Bonjour à tous,

J'ai souvent rencontré des cas où l'accord se fait avec habiter employé transitivement. Ci-après quelques exemples que j'ai été dénicher sur Littré.

* Les déserts, autrefois peuplés de sénateurs, ne sont plus habités que par leurs délateurs (RAC.Brit.I,2)
* Abandonnez ce temple aux prêtres qui l'habitent (RAC.Athal.II,3)
* Ils habitent des champs, des tentes et des chars (VOLT. Orphel. I,3)
* Rome est bien belle pendant le silence de la nuit; il semble alors qu'elle n'est habitée que par ses illustres ombres (STAEL, Corinne, IV, 6)
* Nous savons que les corps saints sont habités par le Saint-Esprit jusqu'à la résurrection (PASC. Lett. Sur la mort de son père)

Pour trouver le joint, je vous cite en entier BDL:

Citation :
Le verbe habiter peut se construire avec ou sans préposition. Employé sans préposition, habiter signifie « avoir sa demeure dans » ou « occuper » et il peut avoir un sens figuré.

Exemples :

- Qu’ils habitent Paris ou Montréal, tous les adolescents connaissent ce groupe de musique.
- Ce poète a toujours souhaité habiter la campagne.
- Hugo habite la Suisse depuis déjà trois ans.
- Pauline rêve d’habiter la Côte d’Azur avec sa sœur.
- Il ne faut pas s’étonner du bruit quand on habite le centre-ville.
- Nous habitons une magnifique maison ancestrale.
- La passion du théâtre habite Carl.

Le verbe habiter peut aussi être suivi des prépositions à, dans et en, ainsi que des prépositions avec, chez, sous et sur.

Exemples :

- Qu’ils habitent à Paris ou à Montréal, tous les adolescents connaissent ce groupe de musique.
- Ce poète a toujours souhaité habiter à la campagne.
- Hugo habite en Suisse depuis déjà trois ans.
- Pauline rêve d’habiter sur la Côte d’Azur avec sa sœur.
- Il ne faut pas s’étonner du bruit quand on habite au centre-ville.
- Nous habitons dans une magnifique maison ancestrale.

Lorsque le verbe habiter est suivi du nom d’une avenue, d’un boulevard, d’une rue, etc., il peut également s’employer avec ou sans préposition. Lorsqu’il n’y a pas de préposition, généralement, aucun article ne précédera le nom de l’avenue, du boulevard ou de la rue. En emploi prépositionnel, on s’assurera de le faire suivre de la préposition qui convient : dans ou sur avec le nom avenue; sur avec le nom boulevard; et dans avec le nom rue.

Exemples :

- Pénélope habite avenue du Phare.
- France habite maintenant dans l’avenue des Commandeurs.
- Rose habitait sur cette avenue.
- Hubert habite un nouvel appartement boulevard Saint-Michel.
- Hélène habite une magnifique maison sur le boulevard des Visions.
- Il a habité rue des Lilas toute sa vie.
- Les parents de Michel habiteront bientôt dans la rue Grondin.

Au Québec, on utilise souvent la préposition sur devant le nom rue. À moins de l’employer au sens de « avec vue sur la rue » ou « donnant accès à la rue », on remplacera le tour sur la rue par dans la rue ou, simplement, par rue.

Exemples :

- Sophie habite dans la rue des Remparts. (et non : Sophie habite sur la rue)
- Sophie habite rue des Remparts.
- Il y a une porte qui donne sur la rue et une autre, sur le jardin. (donne accès à la rue)

Et pour terminer, je cite mon Petit Larousse, qui a dit:

Citation :
Habiter: verbe transitif et intransitif

1. Demeurer: habiter à Paris
2. Avoir pour domicile: habiter un pavillon

Voilà, j'espère être suffisamment clair sur le sujet.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 20:56

Il n'y a aucun exemple dans ce qui est cité plus haut de l'utilisation du verbe habiter transitivement. Lorsque vous mettez ces phrases :

* Les déserts, autrefois peuplés de sénateurs, ne sont plus habités que par leurs délateurs (RAC.Brit.I,2)
* Abandonnez ce temple aux prêtres qui l'habitent (RAC.Athal.II,3)
* Ils habitent des champs, des tentes et des chars (VOLT. Orphel. I,3)
* Rome est bien belle pendant le silence de la nuit; il semble alors qu'elle n'est habitée que par ses illustres ombres (STAEL, Corinne, IV, 6)
* Nous savons que les corps saints sont habités par le Saint-Esprit jusqu'à la résurrection (PASC. Lett. Sur la mort de son père)
,

les participes accordés le sont avec l'auxiliaire être, ce qui est tout-à-fait normal.
Pour le reste, il ne s'agit que de la déclinaison du verbe et de l' accord avec les différents sujets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 21:18

Bonsoir Oli,

Si le verbe n'est pas transitivement pris, comment peut-il s'employer avec l'auxiliaire être, ici à la voix passive ? Ce n'est donc pas un verbe conjugué avec être, à savoir aller, venir, partir, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 21:54

Il est vrai que le verbe habiter est un peu spécial, surtout dans son utilisation courante. Tout le monde dit : j'habite la maison ... . Sous-entendu : j'habite dans la maison ... . La maison est donc un complément circonstancié de lieu (j'habite où ?) et non pas un COD.
Mais si vous dites : j'habite le chien, ça ne va évidemment plus, mais j'habite avec le chien.
Beaucoup de verbes intransitifs sont conjugués avec « avoir », certains avec « être », contrairement aux verbes transitifs qui ne se conjuguent qu'avec « avoir ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 22:18


Excusez-moi tous, j'arrive un peu après les explications (je ne dirai pas "après la bataille").

Si, si, je confirme bien qu'habiter peut se construire avec un COD. D'ailleurs, dans les exemples tirés par Mioche de Littré, s'il est exact que certains sont conjugués à la voix passive [cf. infra], deux au moins sont construits de manière transitive directe :

Citation :
* Abandonnez ce temple aux prêtres qui l'habitent (RAC.Athal.II,3)
* Ils habitent des champs, des tentes et des chars (VOLT. Orphel. I,3)
"qui" est le COD, et "champs, etc..." aussi

J'avais déjà signalé cette possibilité dans ma première réponse, me fiant uniquement à mes connaissances emmagasinées dans ma tête de moi ; maintenant, sortons les manuels :

Grevisse a écrit:
Habiter se construit directement ou avec une préposition de lieu.

Suivent des exemples tirés de l'Académie, des grammariens ou des auteurs.

Mais ce qu'il convient de préciser, c'est que habiter + COD n'a pas exactement la même signification selon le contexte :

* habiter une maison, ils habitent des champs, des tentes et des chars ... prend le sens d'occuper, ce n'est pas une simple affaire de localisation, c'est presque une précision concernant le mode de vie. Ne dit-on pas d'une maison qu'elle est habitée par le souvenir de quelqu'un ?
Or, la construction passive emporte la nécessité d'un possibilité de construction transitive directe (ce qui nous renvoie aux exemples de Littré).
L'exemple de Racine (abandonnez ce temple ...) est parfaitement éclairant => laissez-les l'occuper tout entier !

* habiter + complément de lieu (habiter Hanoï, habiter la rue de la Paix ...) => la problématique, et le sens, est différente : il ne s'agit plus d'occuper un lieu, mais de situer quelqu'un dans l'espace.

Grevisse (dans un autre article) a écrit:
Pour divers compléments, on a le choix entre la construction directe et la construction indirecte, notamment dans les cas suivants :
1° les compléments indiquant la durée. "Il marcha trente jours, il marcha trente nuits" (V. Hugo) => il marcha pendant trente jours.
2° Les noms de rue, boulevards ... Suivent quantité d'exemples mixtes, et un renvoi vers habiter.

A contrario, la construction passive n'est pas envisageable dans ce cas (c'est un peu ce qui permettra de faire la différence) : on ne dit pas cette rue est habitée par Paul, Hanoï est habité par Hoang.

Enfin, ne confondons la construction passive avec être : cette maison est habitée par un vieillard, et la construction au passé avec avoir : j'ai longtemps habité cette maison.


Dernière édition par le Jeu 26 Oct 2006 - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Jeu 26 Oct 2006 - 22:18

Citation:
* Abandonnez ce temple aux prêtres qui l'habitent (RAC.Athal.II,3)
* Ils habitent des champs, des tentes et des chars (VOLT. Orphel. I,3)

"qui" est le COD, et "champs, etc..." aussi

Qui n'est pas un COD, mais le sujet du verbe : qui = les prêtres.
Et ils habitent dans des champs ou sur des champs, dans des tentes et sur des chars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 2:02


Oli a écrit:
Qui n'est pas un COD, mais le sujet du verbe : qui = les prêtres.
Très juste , Oli, très juste : je pensais à une construction comme Le temple qu'habitent ces prêtres. Mais ça n'enlève rien au reste de ma démonstration.


Post scriptum : repassant par là, je m'aperçois que je n'ai pas répondu à la question de Chipbong, " faut-il accorder : " la maison que j'ai habitée " ?
Évidemment, pour moi la réponse est : COD anté-placé, oui, il faut accorder, oui, il manque un e sur la carte (et je pense que Montesquieu l'eût mis).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 3:48


Enfin, et pour terminer (mais j'aurais peut-être du commencer par là) :

Robert a écrit:

habiter
:

I : V. intr. Avoir sa demeure. => demeurer, loger, résider, 1. vivre; fam. crécher. Habiter à la campagne, en ville. Il habite près de Fontainebleau, en France, en banlieue, dans le Sud. Elle habite 2, rue Taitbout. Habiter à l'hôtel. Habiter au rez-de-chaussée. Habiter chez des amis. Habiter avec qqn. => cohabiter.
* Fig. " L'avenir habite en nous sans que nous le sachions " (Proust).

II : V. tr.

Occuper (une habitation, un logis) de façon durable. => vivre (dans, à).Habiter une maison, une villa, une péniche, une caravane. Habiter une chambre meublée.

Par ext. Avoir sa demeure dans. Il habite Paris, la banlieue. Habiter la ville, la campagne. Habiter un quartier périphérique.
à (Animaux) Les fauvettes qui habitent nos jardins. => peupler.

Fig. Être comme dans une demeure. => hanter, résider (dans).L'âme, l'être qui habite ce corps. " Je ne sais quelle profonde tristesse habitait mon âme " (Nerval). La croyance qui l'habite. => animer, posséder. Être habité d'une passion, par une passion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipbong
*


Nombre de messages : 19
Age : 42
Localisation : Hanoï
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 9:22

Merci à tous d'avoir pris votre temps pour me répondre
Granduc a écrit:

* habiter + complément de lieu (habiter Hanoï, habiter la rue de la Paix ...) => la problématique, et le sens, est différente : il ne s'agit plus d'occuper un lieu, mais de situer quelqu'un dans l'espace.
Voulais-tu dire que l'on ne ferait pas l'accord dans la phrase la belle ville de Hanoï qu'a habité(e) Chipbong, considérant comme complément de lieu la belle ville de Hanoï ?
Un peu plus loin, Granduc a écrit:
A contrario, la construction passive n'est pas envisageable dans ce cas (c'est un peu ce qui permettra de faire la différence) : on ne dit pas cette rue est habitée par Paul, Hanoï est habité par Hoang.
N'était-ce pas d'une construction passive la phrase suivante écrite par Marcel Proust et que je souligne ?
Citation :
Certains jours, au lieu de rester chez lui, il allait prendre son déjeuner dans un restaurant assez voisin dont il avait apprécié autrefois la bonne cuisine et où maintenant il n'allait plus que pour une de ces raisons, à la fois mystiques et saugrenues, qu'on appelle romanesques; c'est que ce restaurant (lequel existe encore) portait le même nom que la rue habitée par Odette: Lapérouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 14:18

Bonjour Chipbong,

Je suis désolé que toutes ces réponses aient servi à plus troubler votre esprit qu'à expliquer un verbe et l'accord de son participe passé.
Comme je le dis très souvent à mes apprenants FLE, lorsqu'une règle de grammaire comprend la grande majorité des cas et que tout le monde s'en satisfait y compris l'Académie, ne la compliquons pas.
En ce qui concerne le verbe habiter, je maintiens sa forme intransitive. Donc, le participe passé ne s'accorde pas. Personne ne peut habiter une tente, une maison, dans le sens propre du terme, c'est-à-dire physiquement dans la matière. On habite donc dans, à l'intérieur de, sur, autour de ... Il n'y a donc que des compléments circonstanciés de lieu (CC) et aucun COD.
Lorsque le verbe habiter est utilisé avec l'auxiliaire être, on l'accorde naturellement en genre et en nombre.

Quand à la phrase de Proust, la rue habitée, il s'agit d'un adjectif qualificatif. La rue habitée, la rue vide, la rue blanche ...etc. Donc accord du qualificatif.
Comment est la rue ? Habitée, vide, blanche, etc.

Ce malheureux exemple nous indique que plus nous donnons d'explication dans tous les sens, moins c'est compréhensible par la personne posant la question. Je nous encourage à remédier à ce problème, sans quoi le desert va s'installer sur le site. Et surtout évitons les copier/coller de règles de grammaire puisés dans les différents sites de langue. Ils ne sont pas tous d'accord entre eux et c'est bien là le pire.

Bonne journée à tous,

Oli29
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 16:01


Oli a raison quand il dit :
Citation :
Ce malheureux exemple nous indique que plus nous donnons d'explication dans tous les sens, moins c'est compréhensible par la personne posant la question. […] Évitons les copier/coller de règles de grammaire puisés dans les différents sites de langue. Ils ne sont pas tous d'accord entre eux et c'est bien là le pire.
Mais, en l’occurrence, nous nous devions de répondre à la question de notre invité ; Apprenan a écrit :
Citation :
[…] m'expliquer pourquoi le verbe Habiter accepte à la fois 2 structures différentes, […] Est-ce qu'il existe une différence éventuelle ? Et quelle façon me conseilleriez-vous ? "

Certes, nous en sommes à constater les différentes constructions possibles, à expliquer leurs nuances de sens ou d’usage, mais nous n’en avons pas expliqué l’origine : seul un grammairien de haute volée saurait peut-être le faire (c’est probablement lié à l’histoire et à l’évolution de notre langue, du bas-latin au moyen-français, etc.).
Foin donc des querelles théoriques stériles, soyons pratiques : habiter peut se construire, soit directement, soit avec un préposition ou un adverbe (mais, cela, Apprenan le savait déjà), et nous n’irons pas plus loin ici.
Une précision toutefois, il n’est pas douteux que la construction être habité par est un tour passif avec C. d’agent : on pourrait dire la rue (la maison) est hantée par ...

En revanche, nous pouvons le conseiller (et par là répondre à la question de Chipbong) : accord ou pas accord ? Sans hésiter, j’emboîte le pas à Tocqueville, Racine, Mme de Staël, Pascal et Proust (et d’autres certainement non répertoriés) et j’accorde. Le seul contre-exemple d’un carte postale ne suffit pas à me faire douter.
Avons-nous répondu de manière satisfaisante à la question de notre invité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chipbong
*


Nombre de messages : 19
Age : 42
Localisation : Hanoï
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 16:38

Bonjour Oli29,

Ne soyez pas désolé ! c'est plutôt moi qui ai cherché à me faire troubler l'esprit en vous posant de telles questions, parfois je suis comme ça voulant aller un peu plus loin qu'une apprenante de FLE. De toute façon, cet exemple de discussions ne me paraît pas si malheureux que ça, et que nous ne soyons pas tous d'accord sur la règle de l'accord du participe passé de ce verbe m'est compréhensible...

Par contre, je pensais que dans la phrase de Proust, malgré l'absence de l'auxiliaire être, habitée était bien un participe passé, le fait que celui-ci soit suivi de par me confortait dans ce sens. Mais là encore je sais que la frontière entre un participe passé et un adjectif qualificatif n'est pas toujours nette.

Enfin, je ne suis pas aussi contre les copier/coller, surtout lorsqu'ils sont sortis de grands manuels que je n'ai pas à ma disposition.

Bien à vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 16:56

Oli29 a écrit:
Et surtout évitons les copier/coller de règles de grammaire puisés dans les différents sites de langue. Ils ne sont pas tous d'accord entre eux et c'est bien là le pire.

Je vous comprends, Oli. Mais c'est que la langue est vivante, qu'elle n'est donc pas un livre de géométrie. Se référer à des sources fiables ne me contrarie pas.

Pour l'accord du verbe HABITER, ainsi qu'il a été dit plus haut, le verbe accepte 2 formes (transitive et intransitive), je défère volontiers à l'avis de Granduc, sans pour cela dire que vous n'avez pas raison, bien au contraire.

Merci chipbong d'avoir exhumé l'affaire, ce qui nous a donné des moments bien tendus.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Ven 27 Oct 2006 - 22:31

Granduc a écrit:


En revanche, nous pouvons le conseiller (et par là répondre à la question de Chipbong) : accord ou pas accord ? Sans hésiter, j’emboîte le pas à Tocqueville, Racine, Mme de Staël, Pascal et Proust (et d’autres certainement non répertoriés) et j’accorde. Le seul contre-exemple d’un carte postale ne suffit pas à me faire douter.
Avons-nous répondu de manière satisfaisante à la question de notre invité ?</BLOCKQUOTE>

Nous ne pouvons évidemment pas nous baser sur de simples écrits datant de ces époques en sachant que les règles de grammaire du français moderne datent du xxème siècle. Si oui, il faut aussi supprimer l'accent circonflexe !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Sam 28 Oct 2006 - 3:44

Oli a écrit:
Nous ne pouvons évidemment pas nous baser sur de simples écrits datant de ces époques en sachant que les règles de grammaire du français moderne datent du XXème siècle.
Je m'étais fait la même réflexion (quoique, à y bien réfléchir, nous admettons nombre de règles et d'exemples littéraires datant du Grand Siècle ou des Lumières ...), et j'ai recherché des exemples plus récents : ils ne sont ni rares ni précieux, tant s'en faut.
Que ce soit dans TLFi ou Robert le Grand, en passant par Littré, on trouve plus d’une cinquantaine d’attestations littéraires du verbe habiter construit transitivement, depuis 1578 (Ronsard) jusqu’à 1955 (Mauriac), en passant par La Fontaine et La Bruyère au XVIIème, Rousseau et Buffon au XVIIIème, Flaubert et Loti au XIXème, et enfin Bernanos et Duhamel au XXème.
Cela dit, libre à chacun de ne pas construire transitivement ce verbe, mais alors, quid des centaines de phrases l’utilisant au passif : être habité par … ? Car nous savons qu’au passif, le sujet devient complément d’agent, et le COD devient sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dimitri
Invité



MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Sam 28 Oct 2006 - 16:36

Le verbe "habiter" est en effet transitif et intransitif.

Dans une construction transitive, il est synonyme de "occuper". Son complément est complément d'objet direct. En effet la construction accepte le retournement passif et le complément peut être remplacé par le pronom relatif "que" :

Pierre habite une magnifique maison.
La magnifique maison est habitée par Pierre.
Voici la magnifique maison que Pierre habite.


Dans une construction intransitive, il est synonyme de "loger". Le complément est alors complément circonstanciel. La transformation passive est alors impossible et le pronom relatif utilisé sera "" ou "dans lequel/laquelle..." :

Pierre habite dans une magnifique maison.
Voici la magnifique maison dans laquelle Pierre habite.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: verbes acceptant 2 constructions   Aujourd'hui à 0:35

Revenir en haut Aller en bas
 
verbes acceptant 2 constructions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les constructions les plus folles de la chine
» Paires verbes forts/verbes faibles
» Monatere bénédictin acceptant les personnes avec limitations
» accord verbes pronominaux quatrième
» Les Mystérieuses constructions antiques que peut-on en penser?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Etude linguistique :: Points de grammaire-
Sauter vers: