Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Décès de la journaliste Isabelle Vichniac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Décès de la journaliste Isabelle Vichniac   Mer 1 Nov 2006 - 21:34

Genève: décès de la journaliste Isabelle Vichniac

GENEVE - Ancienne correspondante du quotidien français "Le Monde" à Genève, Isabelle Vichniac est décédée dimanche à 89 ans. Ses obsèques auront lieu à Genève. "Le Monde" et "Le Temps" lui ont rendu hommage dans leurs éditions de mercredi.

Née en 1917 à Odessa, dans une famille russe, Isabelle Vichniac a été pendant de longues années une grande figure de la Genève internationale, avec son mari Jacques, fonctionnaire au BIT. Dès les années 50, elle suivait fidèlement les sessions annuelles de la Commission des droits de l'homme.

"Elle dénonce la guerre d'Indochine, ensuite et surtout la guerre d'Algérie. Elle informe alors sur les disparitions, les tortures, elle héberge et fait héberger les réfugiés et les clandestins. Elle organise des rencontres entre Français et Algériens", rappelle "Le Monde".

A Genève, écrit le journal, se croisaient dans l'appartement des Vichniac des opposants de toutes les dictatures, Algériens, Angolais, Iraniens, Biafrais, Russes, Polonais, Israéliens et Palestiniens.

"Son appartement de la rue de Beaumont a été un havre et un refuge pour tant de fugitifs et de réfugiés profenant de tous les horizons que l'on peut considérer ce lieu comme l'un des plus ilustratifs de ce que l'on nomme l'Esprit de Genève", affirme pour sa part Carlos Bauverd, ex-porte-parole du CICR, dans "Le Temps".

Elle s'est battue dès les années 1960 pour la liberté des Kurdes, contre l'esclavage en Arabie saoudite et en Mauritanie, contre l'excision à une époque où personne n'y voyait du mal, pour la liberté de l'avortement.

En 1968, elle a été la seule journaliste française de presse écrite présente en Tchécoslovaquie et a écrit "L'ordre règne à Prague" (Fayard). En 1978, elle a dévoilé la collusion entre l'Argentine fasciste et l'Union soviétique. C'est elle qui a introduit les "Folles de la place de Mai" à l'ONU, indique encore "Le Monde".

Elle a également été l'auteur d'un ouvrage sur le CICR, "Les Stratèges de la bonne conscience" (Alain Moreau). En 1992, elle a été nommée chevalier de la Légion d'honneur. Elle a écrit son dernier article pour "Le Monde" en 1999, à l'âge de 82 ans.
(ats / 01 novembre 2006 15:06)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Décès de la journaliste Isabelle Vichniac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La journaliste Isabelle Maradan fait de la publicité pour un site ultra-conservateur de droite catholique
» Décès brutal du journaliste Benoît Duquesne
» aujourd hui : ste isabelle
» Décès de Mari-Loli de Garabandal
» Priere pour mon amie Isabelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Littérature :: Personnages-
Sauter vers: