Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Jeu 23 Nov 2006 - 2:16

Bonjour,
Il y a quelque temps, j'ai fait pour un cours de rattrapage un petit résumé restreint à l'essentiel du sujet . Je le mets ici pensant qu'il pourrait être utile pour les apprenants FLE, mais en vous priant en même temps de me dire si j'ai été trop restrictive, s'il y a des points qu'il faut encore y ajouter, si je me suis trompée quelque part etc.
Merci d'avance!

article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?

A. Devant des choses indénombrables


I. article partitif

- dans la phrase positive
Nous achetons du pain, de la limonade et de l’eau minérale.

- après toutes les prépositions sauf de, en, sans
Je bois mon thé avec du sucre mais sans lait.

II. préposition de

- dans la phrase négative
Nous n’avons pas de pain, plus de limonade et guère d’eau minérale.


Mais l’article partitif se met aussi dans la négation :
- si le verbe est être : Ce ne sont pas des oranges.
- après la préposition à : Je ne pense pas à des livres mais à des BD.
- si le sens de la phrase est positif : J’aime les pantalons mais je ne mets jamais des pantalons rouges.


- après la préposition de l’article partitif ne pouvant pas suivre la préposition de disparaît et il ne reste que la préposition de:
parler de + des journaux = parler de journaux
un kilo de + des pommes = un kilo de pommes


B. Devant des réalités abstraites

I. article partitif

seulement dans la phrase positive
Il montre de l’humour et il a du courage.

II. préposition de

- dans la phrase négative
Il ne manque pas d’intelligence

III. ni article partitif ni préposition de

- après les prépositions
Il parle avec humour, il agit avec courage.

C. Valable et pour les expressions de quantité indéterminée et pour les réalités abstraites

- Pas d’article partitif avec les verbes demandant l’article défini (proposition positive et négative): aimer – adorer – préférer – détester

- Pas d’article quelconque avec des expressions nominales telles que
avoir faim/soif/honte/peur/pitié –faire peur/plaisir/preuve – perdre patience – prendre garde – rendre compte/justice/service

- ne.. ni …ni : Nous n’achetons ni pain ni limonade ni eau minérale.

----------------

J'ai renoncé à énumérer toutes les expressions de quantité parce qu'elles suivent toutes la règle de l'omission de l'article partitif après la préposition de. Pourtant, je signale les expressions de quantité qui font exception: bien des - la plupart des - la majorité des - la minorité des - la moitié des - une grande partie des, etc.
Autre remarque: ne ... que n'étant pas de négation mais seulement une restriction demande l'article partitif en cas de quantité indéterminée: Je ne vois que du brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Jeu 23 Nov 2006 - 15:57

Bonjour Dara.

Dans la phrase suivante: - si le sens de la phrase est positif : J’aime les pantalons mais je ne mets jamais des pantalons rouges.
, nous devons dire - je ne mets jamais de pantalon rouge - car elle est négative avec "ne ... jamais".

Le positif serait: J'aime les pantalons et je mets toujours des pantalons rouges.

Bonne journée à tous,

Olivier


Dernière édition par le Jeu 23 Nov 2006 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Jeu 23 Nov 2006 - 16:13

Bonjour Oli,
Pour ma part une autre idée me vient à l’esprit, c’est que la phrase de Dara est bien juste. Il s’agit, effectivement, d’une négation partielle et non d’une totale. J’en cite d’autres exemples issus de ma grammaire, éclairant quelque peu le problème:
- Je ne bois pas de lait: négation totale
- Je ne bois pas du lait pasteurisé: négation partielle
D’ailleurs on maintient l’article partitif ou indéfini dans la négation lorsque la 2e proposition est à l’affirmatif: elle ne mange pas de la viande crue, mais de la viande bien cuite.
Voilà que j’ai cité surtout. Aux experts d’en dire plus là-dessus. Enfin, toutes mes gratitudes à Dara pour la longue liste, complète et intéressante, qui profitera sûrement aux apprenants FLE.
N’hésitez jamais pas, s’il vous plaît, de reprendre un tel travail clin d'oeil , à partir duquel tout le monde éprouve le dévouement et l’amour d’un membre FLE envers le français.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Jeu 23 Nov 2006 - 16:41

Oli29 a écrit:

, nous devons dire - je ne mets jamais de pantalon rouge - car elle est négative avec "ne ... jamais".
Bonjour Olivier,
Le sens de la phrase J’aime les pantalons mais je ne mets jamais des pantalons rouges. ne vous semble-t-il pas être positif ? Alors il faudra peut-être remplacer le verbe aimer par mettre ou porter pour que l’idée affirmative devienne plus évidente à première vue. Je mets des pantalons mais je n’en mets jamais des rouges. Ce serait peut-être plus clair pour les élèves auxquels était destiné ce résumé.
Pourtant, Grevisse en cite des exemples où l’idée affirmative est encore moins explicite :
Je ne prendrai point de la peine pour rien – On n’y voyait presque jamais des barques de pêche (Le bon usage, § 332)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Jeu 23 Nov 2006 - 17:17

Article partitif pluriel

Désignant une partie non comptable d'un ensemble continu, l'article partitif ne devrait normalement connaître que le singulier.

Cependant, lorsque le nom concerné n'existe qu'au pluriel, on utilise la forme épicène de l'article indéfini pluriel « des », elle-même calquée sur l'article défini pluriel précédé de la préposition « de » (forme contractée, encore une fois) :

Des archives, des cendres, des décombres, des rillettes, des ténèbres, des vivres…

En dehors des cas particuliers ci-dessus, un syntagme actualisé par un article partitif singulier ne peut se mettre au pluriel qu'au prix d'une modification sémantique :

Par exemple, « des eaux » est le pluriel de « une eau », et non pas celui de « de l'eau », qui normalement n'en possède pas.

Notons que l'article partitif pluriel est presque toujours converti en « de » par un verbe à la forme négative :
Il mange des rillettes / Il ne mange jamais de rillettes.

Malgré leur forme identique, l'article partitif et l'article défini précédé de la préposition « de » ne doivent pas être confondus :
Je parle de l'eau. / Je veux de l'eau.

Dans le premier exemple, « de l' » est l'article défini précédé de la préposition « de » (« eau » est donc C.O.I. du verbe « parle »). Dans le second, « de l' » est un article partitif (« eau » est donc C.O.D. du verbe « veux », puisqu'il n'y a pas de préposition).

Il est bien évident que, comme la grammaire française est faite de règles et que chaque règle comporte toujours des exceptions, nous pouvons en discuter pendant des lustres. Mais comme, lorsque j'enseigne, je me satisfait de la règle générale et de quelques exceptions courantes. Pour des apprenants FLE, surtout s' ils sont débutants, rien ne sert de les "gaver" de règles grammaticales trop compliquées. Je n'ai pas la prétention de détenir la science infuse ou de connaître par coeur toutes les règles de notre chère grammaire, c'est pourquoi j'essaie toujours de simplifier la tâche et de leur apprendre les bases du français pour pouvoir être le plus possible indépendants dans leur vie quotidienne. C'est le but de l'enseignement FLE. Certaines personnes arrivent dans nos classes en ne sachant ni lire, ni écrire notre alphabet et d'autres sont entièrement illettrés (même dans leur langue maternelle). Ce n'est donc pas le travail d'un enseignant FLE d'être trop pointilleux sur les (trop) nombreuses exceptions de la langue française.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Ven 24 Nov 2006 - 0:27

Bonsoir Olivier,
Je suis tout à fait d’accord avec vous de ce qu’il ne faut pas bourrer les élèves d’exceptions. Juste le minimum nécessaire pour savoir écrire sans fautes. Tel était le but de ma liste. On en apprendra un peu plus aux lycéens FLE qui ont déjà acquis le sens de la grammaire à travers l’étude du latin et dont on attend des exposés en langue correcte. Mais pour se débrouiller dans la vie peu importent les finesses…
C’est pour ça que je n’aime pas trop cet article de Wikipedia que vous venez de citer d’autant moins qu’il ne s’adresse pas aux enseignants mais à des linguistes aux facultés.

En revanche, je vous admire d’arriver à apprendre le français même à des personnes illettrées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Sam 25 Nov 2006 - 4:39

Oups ! je me suis trompé de sujet en postant ma contribution : je rectifie ici.

Bonsoir tout le monde !

Avec retard (dû à quelques problèmes de connexion), je vous livre ma contribution sur le sujet :


Je suis d’accord pour dire que les exceptions sont difficiles et qu’il ne faut pas mettre la charrue devant les bœufs : essayons donc de donner à nos apprenants quelques repères simples.


1) L’article partitif de, du, de l’ s’utilise toujours avec un verbe transitif direct => il introduit un COD .
Exprimant une quantité indéterminée d’un objet ou d’une matière générique (= pris en général => toujours au singulier), il n’a pas de pluriel. Il peut être remplacé par un pronom : Je mange du pain, je bois de l’eau, j’en mange et j’en bois.
C’est pourquoi, dans la phrase de Dara : « Nous n’avons pas de pain, plus de limonade et guère d’eau minérale. » il ne s’agit pas de la préposition mais de l’art. partitif : nous avons du pain, nous n’avons pas de pain, car avoir est transitif direct et pain est COD.


2) La préposition de s’utilise avec un verbe transitif indirect => introduit un COI : on a de + article défini ou adj. démonstratif, donc souvent contraction (du, des, de la, de l‘ ).
Ex. Je parle du pain du boulanger, de mon boulanger, je me souviens de l’eau de cette fontaine, de ce ruisseau.

On peut utiliser la préposition de :
- avec un art. indéfini : je parle d’un homme, je parle des hommes
- avec un numéral : je parle d’un homme, de deux hommes, de mille choses
- avec un art. défini ou un déterminant : je parle de l’homme [que j’ai vu], je parle des hommes [que je connais], je parle de cet homme, de ces hommes, de cette femme, de ces femmes. - avec un pluriel : je parle du pain [= de le pain], je parle des pains [= de les pains]


=> En première approximation, ce qui différencie la construction avec l’art. partitif de celle avec la préposition de est la transitivité ou non du verbe.
Mais cette distinction n’est pas suffisante : Je te parle d’eau [partitif], de cette eau si précieuse [de + déterminant], je ne te parle pas d’argent [partitif], de l’argent qui pourrit tout ! [de + déterminant].
C’est précisément une de ces exceptions sur laquelle nous ne nous étendrons pas.


Les constructions avec la préposition de ou avec l’article partitif admettent une forme négative ou interrogative, ou les deux à la fois :
- je ne mange pas de pain, manges-tu du pain ? ne manges-tu pas de pain ? (partitif avec COD).
- je ne parle pas de ces choses-là, parles-tu de cela ? ne parlons-nous pas de la même chose ? (de + déterminant avec COI).


3) L’article indéfini un, une, des s’utilise avec un v. trans. direct => COD. Il peut être mis au pluriel. Je mange un pain et des gâteaux.

Un peut être, soit art. indéf., soit adj. numéral : c’est le pluriel qui fera la différence, selon l’intention de l’auteur :
* art. indéf. : Je mange un pain, je le mange => je mange des pains, je les mange.* numéral : Je mange un pain, je le mange, j’en mange un => Je mange deux pains, j’en mange deux, je les mange tous les deux.

Les noms introduits par l’article indéfini ou par l’adjectif numéral sont toujours des COD (de même que ceux introduits par l’art. défini, mais là il n’y a pas d’ambiguïté). Je mange un pain délicieux et bois une eau fraîche (indéfini). Je mangerais bien un ou deux gâteaux et un verre de vin (numéral).

Les constructions avec l’article indéfini n’admettent pas de tournure négative ou interrogative. On ne dit pas : Je ne mange pas un pain, des pains. Manges-tu un pain, des pains ?

Les constructions avec l’adjectif numéral admettent les formes négative et interrogative : manges-tu un pain ou deux ? je ne mange pas un pain, j’en mange deux.



Reprenons quelques exemples donnés par Dara :


Dara a écrit:
II. préposition de
- dans la phrase négative
Nous n’avons pas de pain, plus de limonade et guère d’eau minérale.
Non, il s’agit ici de l’art. partitif, puisque avoir est transitif direct et pain est COD.

Dara a écrit:
Mais l’article partitif se met aussi dans la négation :
- si le verbe est être : Ce ne sont pas des oranges.
Non, des oranges est le sujet réel d’un verbe utilisé en tournure impersonnelle, et des est l’art. indéfini.

Dara a écrit:
- après la préposition à : Je ne pense pas à des livres mais à des BD.
Non, des livres est le COI de penser, et des est l’art. indéfini

Dara a écrit:
- si le sens de la phrase est positif : J’aime les pantalons mais je ne mets jamais des pantalons rouges.
Je dirai plutôt de pantalon(s) rouge(s), art. partitif et pantalon est COD

Dara a écrit:
- après la préposition de l’article partitif ne pouvant pas suivre la préposition de disparaît et il ne reste que la préposition de :
L’art. partitif ne peut pas suivre la préposition de, puisqu’il ne peut se construire qu’avec un verbe transitif direct.

Dara a écrit:
parler de + des journaux = parler de journaux
un kilo de + des pommes = un kilo de pommes
Ici, de est la préposition qui introduit de pommes, compl. de nom de kilo.

Dara a écrit:
I. article partitif
seulement dans la phrase positive
Il montre de l’humour et il a du courage.
Non : ex. Il n’a pas d’humour, de est l’art . partitif du COD humour.

Dara a écrit:
II. préposition de
- dans la phrase négative
Il ne manque pas d’intelligence
Oui, parce que manquer est transitif indirect et intelligence est COI.

Voilà quelques précisions avec leurs explications. Excusez-moi d'être un peu long (et en retard), à très bientôt.

Granduc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Sam 25 Nov 2006 - 21:51

Merci
Granduc de votre grand travail d’explication et de déduction. Il me faudra encore un peu de temps pour l’étudier de près et sans doute je reviendrai sur le forum avec un tas de questions.

Pour une réponse rapide, il me faut dire que j’ai suivi dans ma liste les explications de Jean-Paul Confais, professeur au Département Allemand à l’Université de Toulouse-Le Mirail II dont la Grammaire explicative, à partir des années 80, est devenue la Bible grammaticale aux écoles et aux universités de langue allemande.

Il y a évidemment deux manières différentes de voir la nature de ce petit mot DE. Je me souviens de ce qu’étant écolière on nous avait appris que de pouvait figurer d’article partitif raccourci, mais à la fac c’était déjà la théorie de Confais qui n’accepte pas de parmi les articles partitifs.

A bientôt, Dara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Dim 26 Nov 2006 - 1:22

Hélas, trois fois hélas, chère Dara ! J'ai appris la grammaire bien avant les théories de ce Monsieur Confais, dont j'ignore tout (et ce Monsieur, et ses théories) ; pour moi donc l'article partitif existe, et de en est la manifestation incontournable.

Je n'avais ouvert ni Bescherelle, ni Grevisse avant de rédiger la synthèse proposée supra, mais je constate après coup qu'ils valident l'existence de l'article partitif de.


En relisant cette synthèse, présisément, je reprends ceci :
Granduc a écrit:
Non, des oranges est le sujet réel d’un verbe utilisé en tournure impersonnelle, et des est l’art. indéfini.
Comment le démontrer ? en passant au singulier, et je pense au célèbre tableau de Magritte : « Ceci n'est pas une pipe », ou une est bien l'article indéfini.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Dim 26 Nov 2006 - 4:53

Eh bien, Granduc je l'avoue:dilemme avec ces oranges-là, j'ai un peu triché en y classifiant DES comme article partitif ,des oranges désignant une espèce (art.indéfini) et non pas une partie de l'espèce (art. part.). Je l'ai fait sans trop de mauvaise conscience parce que mon objectif était de simplifier l'affaire le plus possible sachant que les élèves FLE n'arriveraient que très difficilement à comprendre la difference entre des = article indéfini et des = article partitif au pluriel d'autant plus que l'article partitif n'existe pas en allemand.

En ce qui concerne Confais, Grevisse, Bescherelle et tous les autres grammairiens dont les écoles se livrent des combats parfois acharnés, ils nous rendent difficile une discussion qui pourrait nous mener à une bonne fin puisque nos prémisses y sont différentes. J'ai trouvé un article que je n'ai encore que survolé mais qui me semble très éclaircissant.

LA MISE EN SCNE DE LARTICLE PARTITIF

Tout en appartenant donc à une autre "école" que vous, je suis en train d'étudier vos propos qui m'intéressent beaucoup et je vous prie de me répondre aux questions que je vais vous poser ces jours à venir pourvu que cela ne vous embête pas.

A bientôt, Dara
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Dim 26 Nov 2006 - 18:55

Bonjour,

J'ai trouvé un site intéressant concernant l'article partitif:

http://www.lesconet.net/grammaire/unites/grm_article_u3.htm

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Dim 26 Nov 2006 - 23:06

Bonsoir,
En voilà encore une « école », qui, en introduisant l'aspect de la présence ou non-présence physique et en mettant en valeur que l’article partitif n’est autre qu’un article indéfini arrive à une simplicité épatante puisqu'il ne lui faut que trois pas pour une explication compréhensible à tout élève.

Premier pas :
Se rendre compte si la présence physique d’un élément est nécessaire ou pas permettra de savoir s’il faut employer l’article défini ou l’article indéfini :
Présence physique nécessaire -> article défini (j’aime le café) .
Présence physique pas nécessaire -> article indéfini

Deuxième pas :
Pour l’usage de l’article indéfini (-> partitif) distinction entre quantité déterminée et quantité non-déterminée :

déterminée = usage de la préposition de
non-déterminée -> demande une nouvelle distinction (dénombrable ou non-dénombrable) :

Troisième pas :
Pour les éléments dénombrables -> un, une des
Pour les éléments non-dénombrables -> du, de la, de l’
L’article partitif au sens stricte n’ayant donc pas de pluriel, puisque des serait l’article indéfini au pluriel.

C’est bien logique sur un premier plan sans s’attarder aux définitions et raisonnements linguistiques bien que l’amateur de la grammaire puisse y reprocher une certaine superficialité.

Olivier,
je vous propose d’ajouter ce lien à la rubrique des liens linguistiques du forum pour qu’on le retrouve plus facilement si besoin en est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Dim 26 Nov 2006 - 23:43

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Lun 27 Nov 2006 - 2:41

Dara a écrit:
ils nous rendent difficile une discussion qui pourrait nous mener à une bonne fin
Je me corrige: j'aurais dû écrire: qui puisse (parce que la bonne fin était censé être un souhait).

J'aimerais bien que vous corrigiez mes fautes et grammaticales et stylistiques puisque c'est la meilleure méthode d'apprendre. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Granduc
Co-Administrateur
Co-Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 124
Age : 67
Localisation : France Sud
Emploi : Soignant
Loisirs : Culture et sport
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Lun 27 Nov 2006 - 3:24

Granduc a écrit:
L’article partitif de, du, de l’ s’utilise toujours avec un verbe transitif direct => il introduit un COD
.
et Dara a écrit:
mon objectif était de simplifier l'affaire le plus possible sachant que les élèves FLE n'arriveraient que très difficilement à comprendre la difference entre des = article indéfini et des = article partitif au pluriel d'autant plus que l'article partitif n'existe pas en allemand.

En fait, j'ai dit une bêtise : non pas que ce soit faux, mais c'est incomplet. L'article partitif n'est pas utilisé exclusivement pour introduire le COD d'un verbe transitif direct, et l'exemple de Dara en est l'illustration parfaite :
« C'est bien du sang, dit l'inspecteur. » où du est incontestatblement l'article partitif .
Je ne m'étendrai pas sur le fait de savoir si sang est le sujet réel d'une tournure impersonnelle, ou l'attribut du sujet ce (mis pour ceci).
Dans la question qui nous intéresse, la preuve est irréfutable : on peut utiliser l'article partitif autrement qu'avec un verbe transitif direct.

J'ai en revanche un peu de mal à bien saisir l'argumentation d'Oli quand il écrit :

Oli a écrit:
Deuxième pas :
Pour l’usage de l’article indéfini (-> partitif) distinction entre quantité déterminée et quantité non-déterminée :
déterminée = usage de la préposition de
C'est tout à fait exact, mais il convient de préciser que c'est dans la construction du C. de nom, la quantité déterminée étant, par définition, toujours précisée : J'ai bu un litre de vin, que je peux préciser de la sorte : J'ai bu un litre de vin de Bordeaux de mon grand-père, que je pourrais écrire aussi : J'ai bu un litre du vin de mon grand-père, avec un sens différent.
Hélas, le procédé n'est pas assez discriminant pour mermettre à un apprenant FLE de savoir lequel utiliser, mais je n'ai pas mieux à proposer Non

Dernière précision, en marge du sujet : Dara, votre phrase
Citation :
ils nous rendent difficile une discussion qui pourrait nous mener à une bonne fin
est parfaitement correcte. Elle l'est même plus, selon moi, que
Citation :
ils nous rendent difficile une discussion qui puisse nous mener à une bonne fin
qui reste grammaticalement acceptable. J'utiliserais plutôt le subjonctif dans la tournure suivante
Citation :
je cherche (il cherche) une solution qui puisse nous mener à bonne fin.
Mais pour le coup j'ai du mal à l'expliquer va pleurer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Lun 27 Nov 2006 - 4:26

Merci Granduc de votre réponse.
Granduc a écrit:
L'article partitif n'est pas utilisé exclusivement pour introduire le COD d'un verbe transitif direct
Ç'aurait été la première question que je voulais vous poser, merci d'y avoir répondu d'avance.

Granduc a écrit:
Oli a écrit:
Deuxième pas :
Pour l’usage de l’article indéfini (-> partitif) distinction entre quantité déterminée et quantité non-déterminée :
déterminée = usage de la préposition de
Ce n'est pas Oli qui a dit ça, mais c'est expliqué sur le site qu'il nous a indiqué. Je n'en ai fait qu'un petit résumé en essayant de démontrer de façon logique les points différents. Vous imaginez que j'étais contente d'y retrouver ma préposition de.
Granduc a écrit:
c'est dans la construction du C. de nom, la quantité déterminée étant, par définition, toujours précisée : J'ai bu un litre de vin, que je peux préciser de la sorte : J'ai bu un litre de vin de Bordeaux de mon grand-père, que je pourrais écrire aussi : J'ai bu un litre du vin de mon grand-père, avec un sens différent.
Pas tout à fait d'accord : le vin de Bordeaux serait un groupe nominal indiquant l'espèce en général, mais puisque c'est le Bordeaux de votre grand-père c'est un vin bien déterminé, une des bouteilles que votre grand-père a storé dans sa cave. Je dirais Un litre du vin de Bordeaux de mon grand-père.
Je ne sais pas si je me suis exprimée assez clairement, car il fait déjà tard dans la nuit et je viens de boire deux verres du vin d'Autriche de la cave de mon mari.


Citation :
ils nous rendent difficile une discussion qui puisse nous mener à une bonne fin
On ne pourrait donc pas toujours exprimer la qualité désirée d'un nom de la principale en mettant le verbe dans la relative avec qui au subjonctif? C'est bien regrettable. Comment alors exprimerais-je dans ma phrase d'une façon sous-entendue que je désire une bonne fin à la discussion?

A bientôt, Dara

PS. Hélas, je n'arrive pas à aggrandir! Mettez vos lunettes, pourvu que vous en ayez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?   Aujourd'hui à 0:42

Revenir en haut Aller en bas
 
article partitif , préposition de ou ni l’un ni l’autre ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cuisine française (et l’article partitif)
» Les déterminants - exercices
» Vos questions de grammaire
» Critères de soutenabilité d'un doctorat
» Commentaire de l'article 34 de la constitution

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Etude linguistique :: Points de grammaire-
Sauter vers: