Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les bizarreries du français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Les bizarreries du français   Jeu 3 Aoû 2006 - 16:04


"Amour", "orgue" et "délice" changent de genre au pluriel.

"Amour" est masculin au singulier et féminin au pluriel (C'est triste un amour qui meurt. Il parle toujours de ces premières amours).

"Orgue" est masculin mais peut avoir un emploi féminin pluriel, il désigne alors de façon emphatique un seul instrument (Il a entendu un orgue jouer dans le lointain. J'ai entendu les grandes orgues de la cathédrale).

"Délice" est masculin au singulier et féminin au pluriel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Les bizarreries du français   Jeu 3 Aoû 2006 - 16:42

Lisons ce que dit Bernard Cerquiglini sur ce phénomène grammatical:

Amour, délice, et orgue. Voilà 3 mots que réunissent une charmante cérémonie et la singularité de la langue française. Car, comme vous le savez, amour, délice et orgue sont masculins au singulier et féminins au pluriel. Pourquoi ? A vrai dire, en ce qui concerne "délice" et "orgue", on ne sait pas trop ; disons l’usage. En revanche, pour "amour", il est une explication, et elle est des plus jolies.
"Amour" était normalement féminin en ancien français, mais les poètes l’ont beaucoup utilisé pour évoquer le dieu Amour qui les avait frappés de sa flèche, aveuglés, etc.
Le Dieu Amour étant un homme, quand on disait: "amour a fait ceci ou cela", on l’utilisait au masculin, par personnification du dieu Amour.
Et voilà pourquoi, grâce aux poètes, le dieu Cupidon est venu frappé de sa flèche le vocabulaire français. Voilà pourquoi amour est venu rejoindre délice et orgue. Espérons que leur mariage sera des plus heureux.

Bonne lecture.

Admin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Evolution du verbe "sophistiquer"   Lun 7 Aoû 2006 - 14:24

Une évolution bizarre du verbe "sophistiquer" depuis son apparition. Au bébut, ce verbe signifiait :

1. Intransitif : Subtiliser avec excès, user de procédés sophistiques.

Cet auteur sophistique sans cesse.
Il se plaît à sophistiquer.


2. Transitif et signifie Frelater, falsifier un produit en y mêlant quelque chose d’étranger.

Sophistiquer du vin.
Liqueurs sophistiquées.

Puis, il s'est adressé à une personne. Une personne sophistiquée se manifestait par un excès de distinction, de raffinement -- Une femme très sophistiquée, ou un être d'une complication, d'une subtilité extrême -- Un style sophistiqué.

Quelques années et journalistes plus tard, il est devenu le synonyme de "perfectionner". Être très perfectionné, relever de procédés de haute technicité -- Un nouveau prototype d'avion très sophistiqué.

Comme vous pouvez le voir, l'évolution d'un mot peut donner une signification opposée au sens premier de ce même mot. Il est curieux de constater que quelque chose de "frelaté" devient "perfectionné, à la pointe du progrès" en quelques dizaines d'années. Etonnant, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les bizarreries du français   Aujourd'hui à 5:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Les bizarreries du français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une grammaire du Français langue étrangère géniale !
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Etude linguistique :: Orthographe-
Sauter vers: