Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Etymologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Etymologie   Jeu 3 Aoû 2006 - 20:25

Il y a des étymologies surprenantes. Pour des non-francophones, ce que l'on appelle des faux-amis. En connaissez-vous ? Faites-nous partager vos découvertes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Etymologie du nom "assassin"   Jeu 3 Aoû 2006 - 20:27

Au XIème siècle, un Perse nommé Hasan fonda un ordre religieux mahométan. Ses disciples étaient des mystiques drogués et des guerriers ardents soumis à une règle très sévère. On appela les successeurs de Hasan les Haschischins, ou mangeurs de haschisch, ce qui a donné le mot assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
devadi
*


Nombre de messages : 24
Age : 32
Localisation : canada
Date d'inscription : 02/08/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Jeu 3 Aoû 2006 - 21:14

c'est vrai ou c'est une blague pour enfant que vous essayez de nous faire avaler impunément? Rolling Eyes

------------------------------------
Note de l'administrateur: considérons simplement ces propos comme une plaisanterie. A éviter ses pareils !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: c'esst vrai ou c'est une blague pour enfant que vous essayez   Jeu 3 Aoû 2006 - 23:42

Cette étymologie du mot assassin est exacte.

Le terme assassin, vient du perse hashâchines qui désigne les membre d'une secte militante musulmane, également nommée nizârites particulièrement active au XIe siécle et qui assassinait publiquement ses opposants. Ce nom a pour racine haschish, une des drogues que Hassan ibn al-Sabbah aurait utilisées pour conditionner ses disciples. En effet, en arabe, « mangeurs de haschish » se dit ?????????? (?ašš?š?n

Source recherche google


Dernière édition par le Jeu 12 Oct 2006 - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Un mot, un jour   Jeu 10 Aoû 2006 - 16:38

Je continue le fil sans avoir à heurter les étymologies trop étonnantes !

Abécédaire: notre premier livre pour apprendre la lecture. Son nom nous vient du latin ABECEDARIUS formé par les premières lettres de l'alphabet.

[toute documentation ci-dessous est tirée du logiciel gratuit FARIBOLES]

_________________
*mioche*


Dernière édition par le Sam 16 Sep 2006 - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: abouler   Ven 11 Aoû 2006 - 10:29

Abouler: terme d'argot signifiant "donner". Vient de la contraction du mot latin Bulla (boule creuse) ayant par la suite donné le verbe Bouler (rouler) et du substantif A: faire rouler, amener qqch. Il s'accola peu à peu à la notion de l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: académie   Dim 13 Aoû 2006 - 18:12

Académie:

Nous y logeons quarante fleurons de notre culture. Elle naquit en 1570 mais ne fut officialisée que le 20 Mars 1634. Son nom vient d'un jardin d'Athènes dédié au héros Akademos. C'est dans ce jardin que le philosophe Platon venait enseigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Dim 13 Aoû 2006 - 23:15

Petit rectificatif :

L’Académie française fut fondée en 1635 par le cardinal de Richelieu.

Les statuts et règlements visés par le Cardinal, avec les lettres patentes signées en 1635 par Louis XIII et enregistrées par le Parlement en 1637, consacrèrent le caractère officiel d’une compagnie de lettrés, qui se réunissaient auparavant de manière informelle.

La mission qui lui fut assignée dès l’origine était de fixer la langue française, de lui donner des règles, de la rendre pure et compréhensible par tous. Elle devait dans cet esprit commencer par composer un dictionnaire.

La première édition de celui-ci fut publiée en 1694, les suivantes en 1718, 1740, 1762, 1798, 1835, 1878, 1932-1935, 1992. La neuvième édition est en cours de publication.

Source: http://www.academie-francaise.fr/

je t'aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Lun 28 Aoû 2006 - 20:46

Merci Oli29 de la rectification. Je continue avec zèle la série sur les étymologies sans avoir à trouver des mots trop épineux.

Alerte: l'origine de ce cri d'alarme est italienne (tout comme le terme alarme d'ailleurs: "all'arma" signifiant "aux armes !"). Les guetteurs poussaient le cri "alerte" ("sur les hauteurs !") lors d'un danger. La position haute était la meilleure place pour combattre.

Aliéné: un aliéné est un fou. Le terme nous vient du latin ALIENUS qui signifiait "appartenant à un autre", donc étranger. Par extension le mot prit le sens d'étranger à soi-même, donc fou. Mais sait-on vraiment qui est fou ici-bas si l'on observe bien ? Il est à remarquer que les anglais traitent d'aliens les étrangers, mot issu de la même origine qu'aliéné. Quant à nos visiteurs extra-terrestres ...

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: famille   Ven 1 Sep 2006 - 1:28

Oli29 a écrit:
L'éthymologie de famille nous éloigne du sens que nous donnons habituellement à ce mot. Du latin familia , il désigne bien les gens de la maison, mais par extention de sens. Au propre, familia désigne l'essemble des esclaves. Le latin famulus "esclave" en est la racine.

joie joie

------------------------------------
Note de l'administrateur: Olivier, vous pouvez toujours poursuivre ce fil sur l'étymologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Ven 1 Sep 2006 - 1:38

Alphabet: le mot est forgé de la contraction des syllabes de début des deux premières lettres de l'alphabet avec: alpha et beta.

Argus: le nom de ce barème commercial nous vient de la mythologie. Argus était un géant qui avait la faculté de voir partout à la fois. Il ne dormait jamais et rien ne pouvait lui échapper. Son nom fut ensuite attribué aux espions puis dériva pour désigner toute source de renseignements exacts. Argus fut tué par Hermès. De chagrin Héra, la femme de Zeus, sema ses yeux sur la queue du paon.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Lun 4 Sep 2006 - 15:14

Un petit ajout à l'étymologie du mot ASSASIN présentée en haut par Oli29:

Ce terme vient du nom d'une secte musulmane (sévissant vers 1090): les Haschachi (ou les buveurs de haschisch). Lors de leurs raids, ils détroussaient et tuaient les voyageurs près de Damas. Leur chef les droguait au haschisch pour leur donner du courage avant leurs forfaits.

ICI - un cours de Bernard Cerquiglini sur cette étymologie

Aubaine: une chance, une chose positive. AUBAIN désignait un étranger non naturalisé français. Le droit d'aubaine faisait hériter l'Etat de toutes ses possessions si l'aubain mourrait en France. Une bonne aubaine signifia peu à peu ce gain inattendu.

_________________
*mioche*


Dernière édition par le Mar 19 Sep 2006 - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Le cheval   Lun 4 Sep 2006 - 15:58

Etre en équilibre sur un cheval, voilà bien du travail ! Mais en latin, il a suffit d'une lettre, le A en l'occurence, pour faire toute la différence.

En latin.
L'équidé vient de equus, cheval, et
l'équilibre vient de aequus, égal, pareil.

Dans la famille latine du cheval, nous avons donc équestre, équitation et équin, et pour l'équilibre, nous avons équité, équinoxe et équivoque. C'est ce que nous appelons des "faux amis". Ces listes ne sont naturellement pas exhaustives.

En grec le cheval devient hippos, racine que l'on retrouve dans hippique.
Ainsi,
l'hippocampe est un cheval courbé,
l'hippopotame un cheval de rivières,
l'hippogriffe un animal fabuleux mi-cheval, mi-griffon, et
l'hippodrome le champ de courses où l'on trouve des véhicules hippomobiles (tirés par un ou des chevaux).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Dim 17 Sep 2006 - 10:45

UNE HISTOIRE D’IMBÉCILE

L’adjectif imbecille, d’abord sans accent et avec un double L, emprunté au latin, apparaît au 15e siècle ; il exprime la faiblesse physique du vieillard ou de l’infirme ; puis très tôt son emploi s’étend aux faiblesses de l’esprit, et il s’emploie comme nom, masculin ou féminin, très péjorativement..
L’Académie, en 1762, le dote d’un accent aigu, et abandonne le sens premier : désormais, l’adjectif « ne se dit que par rapport à l’esprit ».. Puis, dans la cinquième édition de son Dictionnaire, elle s’avise que la consonne double peut entraîner une prononciation erronée, en « L mouillé », comme on disait alors ; plutôt qu’une mise en garde, elle supprime un des L , et orthographie imbécile . Mais, curieusement, elle conserve la consonne double au dérivé imbécillité, en y ajoutant une indication : « on fait sentir les deux L ».
Un siècle plus tard, Littré s’étonne : « Jusqu'à sa dernière édition, l'Académie avait écrit: imbécille, conformément à l'étymologie. La suppression d'une L dans ce mot est d'autant plus surprenante, qu'on en met deux dans le substantif imbécillité ».
Voilà une de ces bizarreries qui font le bonheur des collectionneurs d’exceptions et des auteurs de dictées-pièges. A juste titre, l’alignement du dérivé sur le mot de base figure dans les rectifications de 1990.
Dans son tome 2 (2000), l’Académie inscrit en unique entrée : imbécilité , avec une note : « s’est écrit longtemps, comme imbécile, avec deux L »..

D'après ORTHONET

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Mar 19 Sep 2006 - 20:02

D'où vient le mot dictionnaire ?
Le mot dictionnaire puise son étymologie dans le latin dictio, qui signifiait " action de dire, d'exprimer ", puis " emploi de la parole, discours ou mode d'expression ".
Dictio vient lui-même de dictum, supin du verbe latin dicere, qui signifie " dire ".
Dictio est devenu diction en ancien français et signifiait " mot, expression ". En français classique, en plus du sens de " mot, expression ", diction signifiait " style ", sens qui s'est développé par la suite puisqu'aujourd'hui, en français moderne, diction signifie " élocution orale, manière d'articuler les mots ".

Dictio en latin médiéval a, au moyen du suffixe -arium, donné la forme dictionarium, qui a par la suite donné dictionarius (on relève une attestation vers 1200). Dictionarius a le sens de " recueil de dictions ", au sens ancien de diction : " mot, expression ". C'est à partir de 1501 que le mot dictionnaire, tel qu'il est encore orthographié aujourd'hui, est attesté en français.

Le mot dictionnaire désignait à l'origine les dictionnaires bilingues et c'est thesaurus, puis thresor qui désignait les dictionnaires monolingues. Par la suite, le sens du mot dictionnaire s'est étendu et a désigné les ouvrages monolingues et bilingues.

interprétation recueillie sur http://www.dicofle.net/page_motdico.htm

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Sam 30 Sep 2006 - 18:24

Bagne
Etablissements pénitentiaires aujourd'hui disparus. On les nomma ainsi car le premier d'entre eux, celui de Livourne (en Italie), fut construit sur la place d'anciens établissements de bains. Et bain en Italie se dit BAGNO.

Baïonnette
Lame attachée à un fusil. Cette arme doit son nom uniquement au fait qu'elle était fabriquée dans la ville de Bayonne. Les soldats qui en étaient équipés au XVIIeme siècle étaient les "baïonniers".

Banlieue
Ce mot actuellement à la mode a une origine très lointaine. Il dérive du francisque "ban" désignant la loi du suzerain, puis la ville où elle était appliquée. Cette loi s'exerçait sur une distance d'une lieue autour de la juridiction, d'où "ban lieue".

Banqueroute:
Faire faillite. Le mot a une origine italienne. Dans la place de change (ancienne bourse) en Italie, chaque négociant possédait un banc attitré (la banca). S'il faisait faillite, on cassait ce banc (banca rotta). Une fois francisé cela donna banqueroute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Jeu 12 Oct 2006 - 16:02

Il y a Livre et Livre

LIVRE. nom masculin. Assemblage de plusieurs feuilles de papier, de vélin ou de parchemin, imprimées ou écrites à la main, cousues ensemble et formant un volume broché ou relié. Livre manuscrit. Livre imprimé. Livre stéréotypé. Livre doré sur tranche, marbré sur tranche. Les livres d'une bibliothèque. Catalogue de livres.

LIVRE. nom masculin signifie aussi Registre sur lequel on inscrit ce qu'on reçoit et ce qu'on dépense, ce qu'on achète et ce qu'on vend, ses dettes actives et ses dettes passives, etc. Livre de compte. Livre de dépense. Écrivez, mettez cela sur votre livre. Livres de commerce. Livre de caisse. Livre d'inventaire. Livre de marchandises. Livres paraphés. Exhiber ses livres en justice.

LIVRE. nom féminin .Poids qui équivaut à cinq cents grammes. Une livre de viande. Une demi- livre. Vendre, acheter à la livre. Des bougies de quatre, de cinq, de six à la livre. Le terme officiel est Demi-kilo.

Il désignait aussi une Monnaie de compte qui valait d'abord un poids d'argent d'une livre, mais qui fut progressivement réduite dans le cours du temps, et qui a été remplacée par le franc. La livre tournois était de vingt sous, la livre parisis de vingt-cinq sous. La livre tournois fut seule usitée à partir de Louis XIV. Compter par livres, sous et deniers.

Il s'employait, et on l'emploie souvent encore, en parlant d'un revenu annuel. Avoir dix mille livres de rente.

Livre sterling ou Livre, nom féminin, Monnaie de compte, en Angleterre, d'une valeur de 20 shillings.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
elsa
Invité



MessageSujet: Re: Etymologie   Mer 1 Nov 2006 - 17:45

hippopotame
Revenir en haut Aller en bas
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Mer 1 Nov 2006 - 21:23

elsa a écrit:
hippopotame

Bonjour Elsa,

Comme cité ci-dessus (voir cheval), l'étymologie d'hippopotame est :
Emprumpté au latin hippopotamus au sens 1, lui-même du grec « cheval du fleuve (en particulier du Nil) » composé de « cheval » et de « fleuve »

Définition :
(nom masculin)
Mammifère pachyderme de l'ordre des ongulés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Dim 12 Nov 2006 - 0:46

le budget

On appelait au Moyen Age du terme imagé de bougette ou bolgète la bourse qu'on portait à la ceinture, ou le sac qu'on pendait à l'arçon de la selle, et qui y "bougeait". Le mot, passé en Angleterre et prononcé "boudgett", désigna également le sac du trésorier du royaume, et par extension le contenu. Ceci est l'origine du terme "budget" qui nous est revenu d'outre-Manche.

Source: Druon: Le roi de Fer, remarque 3

J'y ajoute quelques dates référentielles:
En 1768, on le trouve dans un mémoire administratif des finances anglaises.
En 1801, Mercier parle du budget familial
C'est en 1806 finalement qu'il devient terme officiel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oli29
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 247
Age : 63
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Dim 12 Nov 2006 - 1:59

Dara a écrit:
le budget

On appelait au Moyen Age du terme imagé de bougette ou bolgète la bourse qu'on portait à la ceinture, ou le sac qu'on pendait à l'arçon de la selle, et qui y "bougeait". Le mot, passé en Angleterre et prononcé "boudgett", désigna également le sac du trésorier du royaume, et par extension le contenu. Ceci est l'origine du terme "budget" qui nous est revenu d'outre-Manche.

Source: Druon: Le roi de Fer, remarque 3
(...)

Je suppose qu'il s'agit de la série de Maurice Druon "Les Rois maudits" ?

Le nom commun "bouge" en ancien français (du latin "bulga") veut dire sac en cuir. Bougette est donc simplement un petit sac en cuir.



BULGA
Tiré du:
DICTIONNAIRE DES ANTIQUITES ROMAINES ET GRECQUES
Anthony Rich (3e ed. 1883)

Petit sac de cuir que l'on portait au bras. Les voyageurs s'en servaient comme de bourse ; les laboureurs l'employaient comme poche pour contenir la semence au temps des semailles (la phra spermoforoV de l'Anthologie grecque). C'est à cet usage que servait le specimen que nous donnons ; ce sac est porté par une figure pourvue de divers instruments de labourage, sur une belle tasse d'argent du Musée de Naples (Mus. Borb. XII, 47).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dara
***


Féminin
Nombre de messages : 84
Age : 74
Localisation : Autriche
Emploi : retraitée
Loisirs : lecture, musique classique et jazz
Date d'inscription : 07/11/2006

MessageSujet: Re: Etymologie   Dim 12 Nov 2006 - 2:59

Oui, il s'agit des "Rois maudits", tome 1.Je suis tombée dessus par hasard et Druon étant un des Immortels, gardiens vigilants de la langue française ...

Ce serait donc une étymologie populaire rapprochant bulga à bouger à cause de l'homophonie ce qui me semble être très logique, surtout que les consonnes avoisinées à d'autres consonnes ont tendance à être assimilées au cours du développement de la langue. A voir la séquence pater - patre - pedre - père.
Le Dictionnaire étymologique de Larousse s'en arrête à l'emprunt à l'ancien français bougette n'indiquant pas de source latine.

P.S. Je viens de consulter un dictionnaire allemand - latin - français de 1683 que j'ai dans ma bibliothèque et j'y trouve: bulga - bougette - bulgen. En voilà, merci de m'avoir mis sur la piste! D'ailleurs, le mot allemand bulgen n'existe plus aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Etymologie   Aujourd'hui à 0:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Etymologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Etymologie du nom de la Picardie
» Etymologie du Vietnamien et du Malaisien
» Etymologie de "lacrYmal", besoin de vos lumières!
» Etymologie bidon pour HERIC (44)
» ETYMOLOGIE, du latin au français.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Etude linguistique :: Etymologie-
Sauter vers: