Le français: langue de culture


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le français actuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Le français actuel   Lun 7 Aoû 2006 - 1:21

Que pensez-vous du statut du français ?

Mioche.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
*mioche*
Administrateur
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 671
Age : 27
Localisation : Pays paisible
Emploi : lycéen
Date d'inscription : 05/07/2006

MessageSujet: Re: Le français actuel   Lun 7 Aoû 2006 - 1:22

En France, en Suisse romande, en Belgique francophone, au Québec, en Louisiane, en Afrique - ainsi que dans TOUTES les parties de notre Planète où l'on parle (officiellement ou non !) le français - cette langue a le droit de se maintenir vivante !
Avec ses expressions propres, sa grammaire et son vocabulaire !
La Francophonie - mouvement en faveur de la langue française - mérite notre attention et notre soutien !
Il est difficile de contester l'étendue de l'anglais, encore accélérée par les développements commerciaux et technologiques de ces dernières décennies.
Mais, nous avons le droit de refuser l'envahissement de notre langue par un "sabir" "franglais" (dans le sens de : langage hybride, fait d'emprunts, difficilement compréhensible), qui nous est imposé par les médias ... sous prétexte de faire "comme tout le monde" ! ! !
Voilà bien un argument "à la mode" qui ne nous convainc nullement ... tant on sait bien que les modes sont éphémères !

Un certain médecin et linguiste Polonais, Lejzer Ludwik ZAMENHOF (mort à Varsovie en 1917), a travaillé de longues années à l'élaboration d'une "langue internationale conventionnelle" - l'esperanto - dont le lexique est construit à partir de racines courantes des langues occidentales (indo-européennes) les plus répandues.
Pour des raisons qui ne sont pas clairement expliquées, cette langue "nouvelle", facile à assimiler - en raison de ses règles grammaticales, d'accords, et de terminaisons, très simplifiées - n'est parlée et comprise que par un petit nombre d'adeptes ...
On doit certainement le regretter !

C'est mon avis, et j'ai déjà eu l'occasion de l'exprimer sur ce forum :
Que l'anglais - correctement étudié, utilisé, écrit et parlé - soit une langue de communication entre personnes de langues totalement étrangères, il participe à notre enrichissement culturel réciproque.
Mais qu'il soit lui-même "saboté", déformé, mal utilisé, par des ignares qui prétendent nous imposer ce nouveau charabia comme une langue comprise "universellement" ...
Alors, là, nous disons "NON" ! et nous mettons fermement les pieds contre le mur !

Avis de Petitprof sur le forum de la Défense.

_________________
*mioche*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://languedeculture.forumpro.fr
Petitprof
Modératrice
Modératrice


Féminin
Nombre de messages : 113
Age : 69
Localisation : Suisse romande - Cossonay
Emploi : Retraitée ! Génial !
Loisirs : Des loisirs à plein temps !
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Merci, Mioche,   Dim 13 Aoû 2006 - 4:21

C'est effectivement ce que j'ai écrit sur le forum de www.defensedufrancais.ch !
Et j'en fais encore une fois l'expérience ces jours-ci :
La (jeune) fille de mes amis polonais - dont la maman parle (et écrit) très bien le français ! - est chez moi, pour un séjour "linguistique" ...
En fait, sa maman m'a priée de l'aider à améliorer son anglais, car elle passera son "bac" l'année prochaine ...
Donc, nous nous exprimons - et nous comprenons - toutes les deux en anglais ! Puisqu'elle n'a pas appris le français à l'école, au contraire de sa soeur et de son frère aînés, pour qui le français était une langue obligatoire, au primaire, puis au secondaire ET à l'université (dans la section qu'ils ont choisie) !
Ils sont d'ailleurs devenus tous deux excellents dans notre langue ... grâce à leurs nombreux séjours en Suisse !
Depuis ces dernières années, le français est beaucoup moins enseigné, en Pologne. Les autorités ont opté pour l'anglais, comme beaucoup !
Dès lors, je crois qu'il faut être réalistes : si chacun avait la possibilité d' étudier sa propre langue jusqu'à un très bon niveau, et l'anglais comme langue secondaire, il me semble évident que nous pourrions TOUS nous faire comprendre, dans quelque pays que nous nous rendions !
Cela n'empêcherait pas de s'intéresser à d'autres cultures et à d'autres langues ...
Bien au contraire ! Cela créerait "une passerelle de compréhension" pour démarrer de bon contacts ...
Et cela ne veut pas dire non plus que, d'ici quelques (dizaines d') années, le monde entier ne parlera QUE l'anglais ! Il ne faut pas peindre le diable sur la muraille ... et saborder toute entreprise de rapprochement des habitants de notre planète.
ET ... si cela était ? Et SI les générations "montantes" ressentaient comme une nécessité de parler anglais, d'une manière de plus en plus étendue ?
De quel droit pourrions-nous les empêcher ? (D'ailleurs ... nous ne serons probablement plus là pour l'entendre !)
Parlons-nous encore le patois de nos ancêtres ... pas si lointains ?
Nos aïeux ont-ils pu nous empêcher de nous comprendre (enfin) dans un français bien unifié ?
Les patois régionaux romands étaient encore bien vivants il n'y a pas si longtemps, au fond, tout comme les différents dialectes alémaniques sont encore parlés aujourd'hui ...
Cela nous pose d'ailleurs assez de difficultés, à nous qui essayons d'apprendre "le bon allemand" à l'école !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
montezuma II
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 3
Age : 25
Localisation : torcenay, france
Loisirs : ogame, magic,...
Date d'inscription : 26/04/2007

MessageSujet: Re: Le français actuel   Jeu 26 Avr 2007 - 3:05

je pense que l'on privilégie l'anglais car la mondialisation le veux...il faut savoir parler anglais pour s'en sortir, tadadi, tadada...
maintenant, dans l'école, c'est obligé de faire de l'anglais, quand on dit école européenne, c'est école en anglais...
il faut sauver le français, et ne pas avoir peur d'abandonner l'anglais...
j'appelle tout les francophone du monde à sauver leur langue, comme nos ancêtre l'on fait, et éviter d'empreinter des termes anglais, c'est ça qui va rendre notre langue en une autre langue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le français actuel   Aujourd'hui à 5:18

Revenir en haut Aller en bas
 
Le français actuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte du trafic aérien français
» ALLIX (Jacques-Alexandre-François) lieutenant-général
» La personnalité préférée des Français........en prison !
» CHARPENTIER Henri-François-Marie - Comte et général .
» Françoise Pédeau, missionnaire au Burkina Faso depuis près de vingt ans, responsable d'un centre d'accueil pour enfants handicapés dans la région est du pays

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le français: langue de culture :: Débats :: Page de débats-
Sauter vers: